Catégories

Sur la piste des grands singes

À l’occasion de la clôture de la COP21 et en écho à l’exposition « Sur la piste des grands singes », le Muséum national d’Histoire naturelle organise samedi 12 décembre de 14h à 17h30, une conférence dédiée à la sauvegarde et à la protection des grands singes en Afrique et en Asie. Volontaires sur le terrain, scientifiques, entrepreneurs mais aussi artistes et écologistes seront présents pour présenter les enjeux et les solutions mises en place pour protéger ces animaux menacés.

 

UNE SITUATION PRÉOCCUPANTE

Cette conférenChimpce est l’occasion de rappeler qu’en 50 ans, 70% des populations de grands singes ont disparu et qu’aujourd’hui il ne reste plus que 880 gorilles de montagne et 6 500 orangs-outans sur l’île de Sumatra. En trois générations (entre 1970 et 2030), on estime que la population de chimpanzés aura été divisée par deux… La raison principale : la perte et la fragmentation de leur unique habitat, les forêts tropicales.

Cette conférence, en complément de l’exposition « Sur la piste des grands singes » actuellement dans la Grande Galerie de l’Évolution, s’est ainsi fixée pour objectif d’alerter, de mobiliser le public mais aussi de faire reculer les menaces par des actions concrètes sur le terrain.

Des actions concrètes grâce à l’implication de chacun : citoyens, ONG, entreprises…
L’argent récolté depuis 2015 dans le cadre de la campagne d’appel aux dons lancée pour aider à lutter contre le braconnage des chimpanzés  a, entre autres, permis d’engager trois villageois au sein de l’équipe de Sabrina Krief en Ouganda. Chaque jour, ils effectuent des patrouilles en forêt. En cinq mois, la collecte est impressionnante avec déjà 210 pièges détruits, sauvant les chimpanzés de la mort ou de terribles amputations. Chaque câble est désactivé, collecté et identifié et les points GPS permettent de cartographier les zones où les pièges sont les plus fréquents.

DES RENCONTRES EXCEPTIONNELLES LORS DE LA CONFÉRENCE LE 12 DÉCEMBRE

Cette conférence, animée par Mathieu Vidard, journaliste scientifique sur France Inter accueillera, entre autres, Emmanuel Balinda, assistant de recherche ougandais travaillant sur les chimpanzés à Sebitoli depuis le début de l’aventure. Voyageant pour la première fois hors d’Ouganda, E. Balinda partagera ses expériences de terrain en compagnie de Nelson Fawoh qui coordonne l’équipe de terrain. Aux côtés de Sabrina Krief et Jean-Michel Krief, ils expliqueront la mise en place et les enjeux du projet de lutte contre le braconnage. En parallèle, des patrons d’entreprises (Utopies, Maisons du Monde, Rougier), expliqueront au cours d’une table ronde comment agir au quotidien pour préserver les grands singes.

Le dessinateur JUL, avec son coup de crayon décalé sur l’actualité, rejoint aussi cette mobilisation pour appeler le grand public à soutenir le projet de protection de nos plus proches parents et propose exceptionnellement pour l’occasion un dessin original (ci-contre). Le 12 décembre, il présentera son dessin qui sera vendu au public

Et enfin de son côté, Nicolas Hulot, Envoyé spécial pour la Protection de la Planète auprès du Président de la République et parrain de l’exposition « Sur la piste des grands singes »présentera les décisions politiques en lien avec la lutte contre le braconnage des grands mammifères et la déforestation et les raisons de la mobilisation de sa Fondation pour la protection des grands singes.

Événement gratuit. Programme complet et inscription obligatoire sur :

mnhn.fr/avenir-des-grands-singes

 

WordPress Video Lightbox Plugin