Emmenopterys

Un arbre rare originaire de Chine sur le point de refleurir.

Arboretum_Kalmthout_emmenopterys_tree_2009_350HL’Emmenopterys henryi, arbre rare de Chine, va tout prochainement à nouveau se couvrir de fleurs à l’Arboretum Kalmthout. Ce sera seulement la troisième fois que cet arbre planté dans ce jardin botanique vieux de 150 ans fleurira, et la cinquième fois qu’une floraison du genre se produira en Europe. Et cette année, la floraison s’annonce plus spectaculaire et grandiose que jamais, car l’arbre possède plus de panicules que toutes les précédentes floraisons confondues.

Voir un Emmenopterys en fleurs reste un événement aussi exceptionnel qu’extraordinaire, non seulement pour les botanistes mais aussi pour tous les passionnés de jardins et de plantes. Bien que la précédente floraison ne date pas d’il y a si longtemps que cela, cet arbre fleurit de façon très aléatoire ; avec un peu de malchance, la floraison se fait parfois attendre pendant 20 ans… voire plus !

Un illustre représentant du genre Coffea

L’Emmenopterys henryi est un arbre appartenant à la famille des Rubiacées, dont le caféier fait également partie. Si la plupart de ces arbres grandissent sous les tropiques, cet Emmenopterys pousse quant à lui tout simplement à l’extérieur, dans le jardin de l’arboretum. Dans la nature, ces arbres se développent au centre et au sud-ouest de la Chine, mais aussi au nord du Myanmar et en Thaïlande. L’Emmenopterys henryi peut vivre très vieux : en 2004, les membres d’une expédition botanique en ont découvert un exemplaire de 45 m de hauteur… qui était probablement millénaire. Mais l’exploitation des forêts et la croissance débridée de l’agriculture locale ont entraîné la disparition de nombreux Emmenopterys qui, aujourd’hui, constituent une espèce gravement menacée d’extinction.

Arboretum_Kalmthout_Emmenopterys_flowers_2006_2_350LIl suffit d’admirer cet arbre magnifique au moment de sa floraison pour comprendre les mots jadis prononcés par Ernest Wilson, le botaniste qui le découvrit : « One of the most strikingly beautiful trees of Chinese forests… » (L’un des arbres les plus merveilleux des forêts chinoises). On ne peut en effet que se pâmer devant les grands sépales blancs qui ressemblent étrangement à ceux de la Schizophragma, une plante grimpante apparentée à l’hortensia grimpante. Les fleurs blanc crème en trompette sont réparties en grandes panicules dans la couronne de l’arbre et diffusent un léger parfum très agréable. À l’intérieur de chaque grappe, toutes les petites fleurs individuelles ne fleurissent pas au même moment, d’où sa période de floraison relativement longue.

L’espèce a été découverte à la fin du 19e siècle par le célèbre botaniste Ernest Wilson. Mais ce n’est qu’en 1907 que celui-ci réussira à en implanter un exemplaire vivant aux Kew Gardens. La première floraison se fera attendre presque 70 ans ! À ce jour, les seules floraisons qui sont survenues ont été observées aux jardins botaniques Villa Taranto (Italie, 1971), Wakehurst Place (Grande-Bretagne, 1987) et Kalmthout (Belgique, 1987 et 2006).

Arboretum_Kalmthout_emmenopterys_visitors_on_scaffolding_2_350LUn échafaudage muni de plateformes d’observation

Comme les fleurs apparaissent presque toutes en hauteur, dans les branches supérieures de l’arbre, un échafaudage équipé de deux plateformes d’observation sera mis en place pour pouvoir admirer les fleurs de près en toute sécurité. Les plateformes seront placées à deux niveaux différents, le plus haut se situant à plus de 4 mètres. L’échafaudage sera installé à la fin du mois de juillet ou au début du mois d’août.

Un SMS pour être informé

Tout spécialement pour cet événement, une action SMS a été lancée pour informer rapidement les personnes intéressées de l’évolution de la floraison. Si vous envoyez le mot BLOEM par SMS au numéro 3455, vous serez automatiquement informé du moment où débutera cette floraison spectaculaire. L’envoi d’un SMS coûte 0,15 €, la réception est gratuite. Les personnes disposant de téléphones portables à l’étranger peuvent envoyer leur numéro via le site Internet de l’Arboretum Kalmthout.

Activités publiques

Outre la possibilité d’admirer l’Emmenopterys henryi depuis les plateformes d’observation, le public peut aussi partir, dans le jardin de l’arboretum, à la découverte d’autres arbres rares originaires de Chine. La promenade peut également se faire par ses propres moyens.

La dénomination scientifique Emmenopterys henryi étant difficile à prononcer pour beaucoup, l’Arboretum Kalmthout a décidé de lui trouver un nom Néerlandais un peu plus simple d’utilisation. Les suggestions sont les bienvenues sur le site Internet de l’Arboretum.

De plus, l’Arboretum Kalmthout organise un concours de photographie destiné aux photographes tant professionnels qu’amateurs. La participation – gratuite – est ouverte à tous dans deux catégories : l’arbre dans son environnement et l’arbre en botanique. Les participants doivent toutefois disposer d’un ticket d’entrée au jardin ou s’affilier (formules à partir de 35 €). Les photos peuvent être envoyées au site Internet par le biais d’un formulaire. Les lauréats, qui seront proclamés à la fin du mois de novembre, recevront des prix offerts par Foto Jos Joosen (Kalmthout). Quant aux photos gagnantes, elles seront publiées dans le cahier Nervatuur du magazine Tuinen van Eden.

Pourquoi les floraisons de l’Emmenopterys sont-elles aussi rares ? Le mystère reste entier…

Infos pratiques :

Dates et heures d’ouverture : Tous les jours de 10 à 17 heures

Début probable de la floraison de l’Emmenopterys henryi : mi-août

Entrées :Adultes : 5 €, enfants de moins de 12 ans : gratuit, réductions pour les seniors et les étudiants

Informations générales : www.arboretumkalmthout.be/fr

En plus :  Jeunes plantes à vendre au centre des plantes, Cartes postales disponibles dans la boutique cadeaux et livres

Coordonnées :

Heuvel 2, 2920 Kalmthout, Belgique
T +32 (0)3 666 67 41

Email : info@arboretumkalmthout.be