Catégories

Chasse aux chenilles processionnaires sur l’autouroute A 71

Afin de lutter contre les chenilles processionnaires qui colonisent aires de repos et plantations, la société APRR a opté pour des pièges à phéromones. Ecologiques, ces dispositifs ont été posés par Treyve Paysages. Explications.
La guerre aux chenilles processionnaires est déclarée sur l’autoroute A71. sur l’axe Clermont-Ferrand – Montluçon, pas moins de 150 pièges à phéromone ont été posés par les techniciens de Treyve Paysages afin de juguler cette population d’insectes nuisibles.
Outre qu’elles s’attaquent aux résineux et les font mourir, ces processionnaires sont également dangereuses pour les hommes et les animaux. Dotées de poils urticants qui leur permettent de se protéger de leurs prédateurs, elles peuvent provoquer des démangeaisons, troubles respiratoires et oculaires chez les humains.
Conscients de ces différents risques, APPR a confié à Treyve Paysages le soin de traiter entre autres, les aires de repos de Pessat-Villeneuve et Maupertuis affectées par ces ravageurs.
Partageants le même souci pour le respect de l’environnement, les deux sociétés ont opté pour un traitement écologique. En effet, aux pulvérisations chimiques, ce sont des pièges ingénieux qui ont été retenus. Ils servent à capturer les papillons mâles grâce à  l’émission de phéromones. Attirés, ces derniers entrent par un entonnoir latéral puis dans un sac collecteur sans possibilité d’en ressortir. Ils volent alors jusqu’à épuisement et ne peuvent plus s’accoupler.
Ce collecteur écologique de papillons est efficace durant plus de 200 jours et permet de réduire les traitements chimiques habituellement employés. «  Nous proposons ces pièges afin de montrer que des solutions durables existent pour l’environnement et que nous en sommes les ambassadeurs » explique Didier Viers, Directeur de l’entreprise.
WordPress Video Lightbox Plugin