Catégories

Communiqué : Pyrénées – très peu de pertes dues à l’ours en 2008

Pays de l’Ours-Adet, le 5 Décembre 2008

On en a peu parlé en 2008 … et pour cause !

Les dégâts d’ours sont cette année deux fois inférieurs à ceux de 2007.

X

X

Nombre de brebis déclarées imputables à une attaque d’ours au 30 novembre :

  • 2007 : 318
  • 2008 : 152

Soit une baisse de 52 %, ce qui montre une fois de plus l’efficacité des mesures de protection proposées et financées par l’Etat (embauche de bergers, chiens de protection …)

Nous le disons depuis des années, sans toujours être entendus, les menaces sur les troupeaux en montagne, aggravés par l’absence de gardiennage, sont ailleurs.

2008 nous en apporte une triste preuve, avec l’importante épidémie de Fièvre Catarrhale Ovine (FCO, ou maladie de la langue bleue), dont l’impact est peu communiqué.

Pour le seul département de l’Ariège, 1200 troupeaux sont touchés (soit la moitié), avec une mortalité de 15 à 20% sur les ovins (cf. communiqué de la Préfecture du 28 novembre 2008).

Soit une mortalité estimée à 15 000 brebis pour ce seul département.

Au total, environ 3 000 troupeaux pyrénéens sont touchés en 2008 (d’après les chiffres de l’AFSSA).

La mortalité due à la FCO dans les Pyrénées est estimée au minimum à 40 000 bêtes en 2008.
Alors l’ours …

Pourtant, les éleveurs seront sans doute plus nombreux demain à Lès pour manifester contre l’ours qu’ils n’ont été mobilisés contre la FCO.

En persistant à se tromper de combat, les opposants à l’ours négligent les vraies causes de disparition de l’agriculture de montagne et les opportunités de développement liées à sa présence.

Pays de l’Ours-Adet

WordPress Video Lightbox Plugin