Catégories

Le loup autrefois en forêt d’Orléans – Jacques Baillon

Le loup, autrefois en forêt d’Orléans est l’histoire anecdotique du loup dans la plus grande forêt domaniale de France, la forêt d’Orléans, rédigée à partir de documents puisés dans les archives communales et d’informations collectées dans les écrits des historiens, des forestiers ou des chasseurs…
Considéré comme dangereux lorsqu'il était enragé ou affamé, on reprochait au loup de s'en prendre au bétail, aux chiens, aux oies, et même aux hommes.
Le carnivore fut donc pourchassé sans répit. Des rois capétiens aux « louvetiers » d’hier, ce sont ces destructions, par le fusil, le piégeage, le poison ou les battues qui aboutirent finalement à la disparition de l’espèce de la forêt d’Orléans, vers 1890.
On s’amusera des récits pittoresques décrivant les « huées aux loups » qui étaient fréquemment organisées dans les trois massifs de la forêt et dans les bois alentour, depuis la forêt de Bucy, à l’ouest, jusqu’aux confins du massif de Lorris, à
l’est. On cherchera à comprendre quelle fut la part de la légende dans les histoires de "bêtes cruelles" ou de "loups-cerviers"qui désolèrent nos campagnes mais firent le bonheur des colporteurs et des imagiers !
On s'interrogera sur la nature cette "bête féroce" qui sévissait dans le massif d'Orléans et jusqu'aux abords de la ville à la fin du XVIIème siècle et fit de nombreuses victimes.
On écoutera enfin les naturalistes du XIXème siècle, qui connurent l'espèce, nous parler de ses moeurs, de ses comportements, de ses habitudes de chasse ou de ses habitats.
On trouvera également de nombreuses anecdotes sur le loup recueillis il y a une trentaine d’années auprès des « anciens » .
Puis nous irons sur la trace des "derniers loups" de la forêt d'Orléans…

128 pages. 29 euros. ISBN 978-2-84503-862-2 . Editions CPE

L'Auteur

Son précédent ouvrage " Nos derniers loups : les loups autrefois en Orléanais, histoire naturelle, folklore, chasse ", paru en 1990, est considéré par les passionnés de maître loup comme un des ouvrages de référence en matière d'affaires lupines . Jacques BAILLON s'intéresse depuis 30 ans à l'histoire locale du loup mais, depuis le retour du fauve en France en 1992, il s'est également investi dans des actions pour la conservation de ce grand prédateur au sein de divers milieux associatifs naturalistes . Il fut entre autres le fondateur de la revue " La Gazette des Grands Prédateurs" éditée aujourd'hui par l'association FERUS . Il fut également président délégué du Groupe Loup France (2000) et président de Loiret Nature Environnement (1981) dont il est toujours administrateur. Il a collaboré à diverses manifestations, expositions ou colloques sur le loup, l'ours ou le lynx principalement au Muséum d'Orléans…

WordPress Video Lightbox Plugin