Catégories

Quand s’éveillent les consciences

Il y a encore peu de temps, la vie ou la mort d’un ours eussent laissé tout le monde indifférent dans les pays de l’ex-yougoslavie. Quand un pays a du mal à répondre aux besoins et aux attentes des humains, les préoccupations envers l’animal passent au second plan…
Une petite flamme d’espoir s’est allumée. La médiatisation d’actions internationales envers des animaux mythiques de ces régions a peut être aidé à éveiller des consciences. Les images et la video que nous relayons ici proviennent de Bosnie. Immonde, ignoble.

Nous avons longtemps hésité à nous en faire l’écho, car nous nous refusons à exploiter le misérabilisme. Mais le fait que cet acte soit désigné comme barbare et criminel par les medias montre que des personnes s’intéressent aux droits de l’animal, et se battent pour faire cesser des pratiques d’un temps révolu.

Il est de notre devoir d’aider ces personnes, les associations et les organisations qui se mobilisent pour que ces régions prennent conscience de leurs richesses naturelles et faunistiques. C’est en comprenant les problématiques, en apportant notre aide sous toutes les formes positives, que nous pourrons contribuer à leur intégration dans la communauté européenne et internationale.

Malheureusement, pendant que certains luttent là bas pour une évolution des pratiques, des pays d’Europe “bien pensants”, au lieu de montrer l’exemple, s’évertuent à se battre contre l’ours. Récemment, en Espagne, suite à l’incident -heureusement sans conséquences graves- entre l’ourse Havla et un chasseur, c’est l’ourse qui doit être “punie” et déportée. Comme il est possible qu’elle mettre bas cet hiver, ce serait aussi son ou ses oursons qui manqueraient à l’appel des espaces.

Si tous les naturalistes de tous les pays voulaient se donner la main….

Ci-dessus un extrait du site de la radio de Sarajevo

Le texte d’accompagnement :

Quelqu’un a tiré sur un ours femelle de 4 ans, ce matin près de Prusac. La police a préparé un rapport, et des chasseurs ont été réquisitionné pour mettre fin aux souffrances de l’animal. La perte est immense. Cela se passe un samedi, il n’y a pas de saison de chasse à l’ours, et par dessus tout les ours sont une espèce protégée. Le coup de feu a été entendu ce matin vers 9:00. Nous espéront que le responsable, quel qu’il soit, sera retrouvé et puni comme il convient.

Ce sujet nous a été signalé par NOA, une ONG de République Serbe de Bosnie.

    Leave Your Comment

    WordPress Video Lightbox Plugin